La Cagayan Special Economic Zone aux Philippines


Connu de tous pour son climat tropical et ses 7 000 îles paradisiaques, l’archipel des Philippines, également appelé la République des Philippines, fait également partie du monde du Gaming. Surpris ? Sachez que vous pourrez apercevoir ce nom sur certains sites de casino en ligne et de bookmakers. Pourquoi ? Tout simplement, car ce pays, doté d’un statut particulier, autorise les jeux d’argent aussi bien online que terrestres depuis de nombreuses années, mais s’est aussi imposé comme une référence dans le domaine des licences de jeu à destination des opérateurs étrangers. C’est ici que rentre en scène la « Cagayan Special Economic Zone Authority » (CEZA), une commission gérant un espace aéroportuaire particulier, pouvant distribuer des licences de jeux d’argent en ligne à des sociétés offshores. Vous êtes un joueur de casino en ligne ? Il est temps d’en découvrir un peu plus sur cet acteur incontournable dans le monde de l’iGaming.

Apprenez-en plus l’Autorité d’iGaming des Philippines

Tout comme ses confrères (Curaçao, Costa Rica, Gibraltar, Chypre…), la commission des Philippines adresse ses services à des opérateurs de jeux de casino et de paris sportifs. La société d’Etat PAGOR (Philippines Amusement and Gaming Corporation) a été, pendant de longues années, la principale actrice aux Philippines à gérer les jeux de hasard (bingo, paris sportifs, jeux de casino, trading online…) aussi bien sur internet que dans les établissements terrestres présents sur les principales îles de l’archipel.

C’est en 2000 que la PAGOR a décerné sa première licence en régulant les activités de la « Sports and Games Entertainment Corp. ». Deux années plus tard, cette dernière s’est associée à la Philweb Corporation, afin de mettre en place une taxe à destination des casinos en ligne, de plus en plus nombreux sur la toile.

Comment obtenir une licence provenant de la Cagayan Special Economic Zone Authority ?

Si une société souhaite acquérir une licence provenant des Philippines, cette dernière doit :

  • S’adresser dans un premier temps à la PAGOR, qui lui proposera ensuite des jeux,
  • Posséder des fonds d’un minimum de 1.2 millions de pesos philippins,
  • Présenter un business plan détaillé (faisabilité du projet, étude de marché…) et des documents officiels (références, certificats...),
  • Payer une taxe au gouvernement philippin atteignant les 28 % de revenus bruts.

Il ne s’agit que de quelques grands points, parmi une longue liste de critères stricts permettant aux joueurs de jouer sur des sites fiables et sécurisés, accrédités par la Cagayan Special Economic Zone Authority.

Quelle est la crédibilité de la licence provenant des Philippines en Europe ?

Vivement présente en Asie, la licence délivrée par le gouvernement Philippin n’est pas très répandue en Europe, même si elle répond aux exigences de l’eCOGRA. En effet, la Cagayan Special Economic Zone Authority se concentre principalement sur le marché des opérateurs asiatiques et n’est pas autorisée, par exemple, sur le territoire français. Il est tout de même important d’en savoir plus sur cet acteur important, qui n’a pas fini de se développer au vu de l’essor des sites de jeux d’argent sur internet.

Lorsque l’on joue aux jeux de casino en ligne, il est primordial de savoir reconnaître les principaux acteurs du marché, pour être sûr de jouer sur des sites fiables. Découvrez-en plus par ici :

Top Casinos