Tout ce que vous ne savez pas sur l’histoire des machines à sous


Vous vous en doutez, d’une machine à sous grinçante à 3 rouleaux et 6 symboles aux machines à sous multi jeux à écran LCD, nos slots ont parcouru un long chemin pour prendre la forme que nous leur connaissons aujourd’hui.

Peut-être y jouez-vous depuis des années, mais connaissez-vous l’histoire de la machine à sous ? Parce qu’il est souvent amusant de remonter le temps et découvrir l’origine de nos jeux préférés, nous avons voulu vous conter l’histoire surprenante du bandit-manchot, de son apparition il y a plus d’un siècle à nos jours. Un voyage ébouriffant et passionnant.

Une machine à l’origine entièrement mécanique

machine a sous retro

C’est à Charles August Fey que l’on doit la première « Card Bell ». Il a créé, en effet, cet ancêtre de la machine à sous en 1898 pour la faire évoluer en 1899 : la fameuse « Liberty Bell » est lancée. Cette machine nouvelle génération - à un millier de combinaisons possibles - affiche les symboles qui sont depuis restés mythiques : l’as de pique, le cœur, l’étoile, le carreau, le fer à cheval et la liberty bell.

Elle se composait à l’époque, comme c’est toujours le cas de nos jours, d’une entrée d’argent (pour pièces à l’origine, puis pour billets), d’un bac à pièces, pour récupérer les gains éventuels, d’un écran autrefois simplement composé de rouleaux et le plus important : d’un moteur aléatoire de jeu, assurant l’impartialité des tirages.

La machine de Fey sera volée par la concurrence, donnant ainsi naissance à une multitude d’autres machines. Désormais, ces engins s’illuminent et émettent même de la musique et des sons particuliers en fonctions des tirages et des gains engendrés.

C’est sous la Prohibition qu’apparaîtront les symboles tout aussi célèbres de la prune, l’orange, du citron, de la cerise et de la menthe, la machine étant alors convertie en distributeur de bonbons.

La révolution de la machine à sous électronique

machines a sous

C’est Bally, en 1963, qui révolutionne la slot en développant les premières machines électroniques. Dotées d’un bouton, d’un levier ou d’un écran tactile, ces machines offriront jusqu’à 16 millions de coups différents. On est bien loin de la machine à 1000 combinaisons…

La transition d’un engin mécanique vers sa version électronique a également permis aux casinos de maîtriser leur taux de redistribution au joueur... Evoluant au cours du temps en fonction des établissements.

Reprenant à l’origine le design des « one-armed bandits » mécaniques, la slot électronique évoluera graduellement jusqu’à n’offrir quasiment plus que des écrans à rouleaux vidéo, au détriment des rouleaux commandés par moteur. Cependant, certains appareils ont su conserver un aspect retro qui plaît énormément, en intégrant de vrais rouleaux au-dessus desquels un écran LCD fait apparaître des images. Le tout est un vrai régal pour les yeux !

Bien sûr, évolution ultime de la slot, sa version entièrement numérique est désormais présente sur tous les casinos en ligne. Des machines online inspirées des modèles physiques à découvrir absolument si ce n’est pas déjà fait.

Top Casinos